Mon cher journal

Lorsque Marcel, qui était à la fois militaire de carrière et cousin germain de ma mère, est arrivé chez nous en tenant entre ses gros bras serrés sur sa poitrine ce minuscule cabot, on a cru au départ que c’était une peluche. Mais quand le clébard a remué ses oreilles...