Mon cher journal

Je comprends pas la moitié de ce qu’elle me raconte, la mère Glicolle. Je vais chez elle depuis quinze ans au moins pour lui acheter son lait. Elle a soixante-cinq ans et six vaches. Elle me donne un bidon plein, je lui donne un bidon vide. À la fin du...