Mon cher journal

Comme il faisait super beau, au lieu de continuer à boire à la maison, j’ai dit à Claudine : « On va aller au Renard, à La Couture-Boussey, et si y a trop de monde, on passera à La Bonne Bolée. À Ézy, chez Georges. Dans son bar, y a...